© 2023 by The Big Summer Flea Market. Proudly created with Wix.com

 

longs-métrages hors compétition

Cliquer sur une image pour obtenir plus d'informations sur le film

143 rue du désert

France & Algérie - 2019 - 100 min

documentaire

SYNOPSIS

Au milieu du Sahara Algérien, dans son relai, une femme écrit son Histoire. Elle accueille pour une cigarette, un café ou un œuf, les chauffeurs routiers, les êtres en vadrouille, les rêves... Son nom est Malika.

Hassen Ferhani

Hassen Ferhani est né à Alger en 1986. De 2003 à 2008, il a co-présenté le cinéclub de l'association Chrysalide à Alger. En 2006, il a réalisé son premier court-métrage de fiction Les Baies d’Alger, sélectionné en compétition officielle dans plusieurs festivals internationaux. En 2008, il a participé au stage d'été de la FEMIS et réalisé un court documentaire Le vol du 140, et en 2010, il a co-réalisé un autre documentaire Afric Hotel. Tarzan, Don Quichotte et nous réalisé en 2013 a été présenté aux Visions du Réel et au FID de Marseille comme dans plusieurs autres festivals internationaux. Roundabout in my head (Rondpoint dans ma tête) son premier long-métrage a été primé plusieurs fois et est sorti en février 2016.

 

atlantique

France & Sénégal & Belgique - 2019 - 1h45

fiction

SYNOPSIS

Dans une banlieue populaire de Dakar, les ouvriers du chantier d'une tour futuriste, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l'océan pour un avenir meilleur. Parmi eux se trouve Souleiman, l'amant d'Ada, promise à un autre. Quelques jours après le départ des garçons, un incendie dévaste la fête de mariage de la jeune femme et les filles du quartier sont sujettes à d'étranges fièvres. Ada est loin de se douter que Souleiman est revenu.  

Mati Diop

Formée au Fresnoy (Studio national des Arts contemporains), Mati Diop a réalisé quatre courts-métrages et un moyen-métrage qui reçoivent le " Martin E. Segal - Emerging Artist Award " du Lincoln Center (EU) en 2016. Mille Soleils (2013), Big In Vietnam (2011), Snow Canon (2010) et Atlantiques (2009) ont été sélectionnés et primés dans des festivals internationaux comme la Mostra de Venise, le festival de Toronto, le festival de Rotterdam, la Viennale, le festival Indie Lisboa, ou le FID Marseille. Ils ont également été programmés au MoMA et au Moving Image Museum (EU). En tant qu’actrice, Mati Diop a joué dans Hermia y Helena de Matias Piñeiro (2015), Fort Buchanan de Benjamin Crotty (2014), Simon Killer d’Antonio Campos (2012) et Trente-cinq Rhums de Claire Denis (2008).

 

au fantôme du père

AU FANTÔME DU PÈRE
un film de
Marie Laurentine Bayala

Burkina-Faso - 2018 - 51 min

documentaire

SYNOPSIS

Claire Lagedemond est une métisse franco-burkinabé qui a grandi au village auprès de sa grand-mère. Elle a été séparée de son père à 6 ans. Âgée aujourd'hui de plus de 40 ans, le désir de retrouver ce père devenu fantôme pour elle devient une obsession. Sa quête identitaire la renvoie à son passé douloureux…

Marie Laurentine Bayala

La réalisatrice Marie Laurentine Bayala a étudié la communication et le journalisme à Ouagadougou puis obtenu un master en documentaire au Sénégal. Elle a réalisé plus de neuf films dont Jusqu'au Bout, présenté au FESPACO en 2011. Elle a remporté le fonds de l'Organisation internationale de la Francophonie pour réaliser son dernier court métrage The Fight goes on.

 

chez jolie coiffure

France - 2019 - 1h11

documentaire

SYNOPSIS

Sabine est rentrée clandestinement en Belgique. Elle découvre le Matonge, le quartier africain où elle peut trouver du travail au noir. Aujourd’hui, gérante du salon « Jolie coiffure », Sabine donne du travail aux autres jeunes filles qui arrivent, en attendant que sa situation se régularise. Accueillantes, souriantes, joyeuses, Sabine et les filles travaillent 13 à 14 heures par jour, debout et sans arrêt. 

Sabine et les autres coiffeuses affrontent avec courage le regard de touristes de tout âge qui regardent et photographient ces femmes comme des objets en vitrine et nous renvoient à toute une histoire coloniale et post-coloniale.

Rosine Mbakam

Rosine Mfetgo Mbakam a grandi au Cameroun. Elle choisit très tôt le cinéma et se forme à Yaoundé grâce aux équipes de l’ONG italienne COE où elle est initiée à l’image, au montage et à la réalisation. Elle collabore et réalisé plusieurs films pour cette structure avant d’intégrer en 2003 l’équipe de STV. Elle s’installe à Bruxelles en 2007 pour suivre la formation réalisation à l’INSAS. En 2014 elle fonde avec Geoffroy Cernaix Tândor Productions et réalise Les deux visages d’une femmes bamiléké, son premier documentaire de création qui sort sur les écrans en 2017.

 

DERRIÈRE les portes fermées

Maroc - 2013 - 100 min

fiction

SYNOPSIS

Samira est belle et élégante. Elle vit en parfaite harmonie avec son mari banquier. Leur vie va être bouleversée par l’arrivée d’un nouveau directeur fraîchement nommé dans l’entreprise qui l’emploie. Le nouveau venu commence à la harceler. Devant le refus catégorique de Samira, le harcèlement se transforme en vengeance. Sa vie devient un enfer. Comment peut-elle sortir de cette situation sans perdre son emploi?

Mohammed Bensouda

Né à Tétouan au Maroc en 1969, Mohamed Bensouda occupe de nombreux postes différents dans le milieu du cinéma : acteur, assistant réalisateur, régisseur général, directeur de casting, scénariste, réalisateur et producteur. Il est également Directeur général de la première Agence d’acteurs au Maroc (Atlas Casting) entre 1997 et 2002. Il réalise en 2010 son premier long métrage Histoire d’un lutteur Mchaouchi.

 

fatwa

Tunisie - 2018 - 102min

fiction

SYNOPSIS

Brahim, un tunisien installé en France, rentre à Tunis pour enterrer son fils mort dans un accident de moto. Il découvre que le jeune Marouane militait au sein d’un groupuscule islamiste. Brahim décide de mener son enquête pour identifier les personnes qui l’ont endoctriné. Il en vient à douter de la version officielle de sa mort.

Mahmoud Ben Mahmoud

Mahmoud Ben Mahmoud est issu de l'INSAS, une école belge de cinéma. Il se consacre ensuite à des études d'histoire de l'art et d'archéologie ainsi qu'à des études de journalisme à l'ULB, l'Université Libre de Bruxelles. Il réalise son premier long métrage Traversées en 1982 après avoir participé à l'écriture de deux films : Le Fils d'Amr est mort (Jean-Jacques Andrien) et Kfar Kassien (Borhane Alaouie). Son deuxième film Poussière de diamant est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 1991. Par la suite, il alterne écriture de scénario et réalisation de films documentaires puis signe son troisième long-métrage en 1999 avec Les siestes grenadine.

 

Félicité

France & Belgique & Sénégal - 2017 - 2h09

fiction

SYNOPSIS

Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d'un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d'une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses chemins croisent ceux de Tabu.

Alain Gomis

Né en France d'un père sénégalais et d'une mère française, Alain Gomis entreprend des études d'histoire de l'art et une maîtrise d'études cinématographiques. Dans le cadre d'ateliers vidéo, il réalise des reportages sur les jeunes issus de l'immigration. Il tourne par la suite des courts métrages dont Tourbillons, en 1999, présenté à Clermont-Ferrand, à New-York ou encore à Namur. En 2001, Alain Gomis réalise son premier long métrage : L' Afrance.

 

female pleasure

Suisse & Allemagne - 2018 - 1h37

documentaire

SYNOPSIS

Cinq héroïnes, cinq pays, même combat : s’affranchir des préjugés, combattre les violences faites aux femmes, conquérir le droit à disposer de son propre corps. Brisons le silence, soyons invincibles, revendiquons #Female Pleasure !

Barbara Miller

Née en 1970 à Winterthur (Suisse), diplômée en droit, Barbara Miller étudie le cinéma, la philosophie et la psychologie à l’université de Zurich. Assistante du réalisateur et monteur Christian Frei sur War Photographer, elle travaille depuis 2001 comme documentariste indépendante. Son premier long-métrage documentaire Forbidden Voices a été présenté en première mondiale au Festival international du film documentaire d’Amsterdam (IDFA) en 2012.

 

l'appel à la danse au sénégal

Sénégal - 2019 - 1h20

documentaire

SYNOPSIS

Au coeur de l'action, ce documentaire de création a pour objectif de capturer la beauté des moments dansés, à travers des portraits intimes d'individus qui nous livrent leur raison de se mettre en mouvement. 

L'Appel à la Danse est un voyage sensoriel, philosophique et méditatif porté par plusieurs personnages de divers horizons qui vous ouvrent les portes de leur monde, de leur Sénégal, de leur quotidien. D'un ton immersif et brut, parfois mis en scène, le film se compose de ces instants suspendus hors du temps où la Danse permet de se rassembler, de célébrer, de se connecter au corps, à l'âme, à la source vitale...

Diane Fardoun

en collaboration avec Hugo Bembi,

Pierre Durosoy et Julien Villa

Screenskin est un collectif d'artistes multidisciplinaires crée en 2014 par la danseuse et réalisatrice Diane Fardoun. L'Appel à la Danse au Sénégal est le premier documentaire de cette équipe passionnée de danse, de voyage et de culture. 

L'intention future est de développer une série sur les danses à travers le monde afin de rencontrer un pays par le spectre de la danse, de la musique et de la spiritualité. 

 

les larmes de l'émigration

Sénégal - 2010 - 90 min

documentaire

SYNOPSIS

C’est l’histoire de ma mère qui attend mon père, parti il y a plus de 20 ans. C’est aussi l’histoire de ma sœur qui, aujourd’hui, attend son mari parti il y a cinq ans et celle de ma nièce qui elle non plus ne connaît pas son père. Avec ma caméra, je repars après deux ans d’absence dans ma communauté à Agnam Lidoubé, un village du Fouta sénégalais, pour comprendre comment et pourquoi ma mère a passé toutes ces longues années à attendre. »

Alassane Diago

Alassane Diago est né en 1985 à Agnam Lidoubé, un village peul situé au nord-est du Sénégal. Passionné par l’écriture, il entretient dès 9 ans une relation épistolaire avec la réalisatrice française Chantal Richard, remplit de nombreux cahiers de ses propres textes et étudie après le bac la philosophie à Dakar.  Mais son rêve est de devenir réalisateur. Il participe au tournage de plusieurs films dont Lili et le baobab en 2004, et suit une formation en audiovisuel au Média Center de Dakar en 2007 d’où il est sorti technicien audiovisuel polyvalent. D’abord sous tutelle du cinéaste et documentariste sénégalais Samba Félix N’diaye, il effectue ensuite plusieurs stages en techniques de réalisation et d’écriture scénaristique.  Les Larmes de l’émigration est son premier long métrage documentaire en tant qu’auteur et réalisateur.

 

les mamans de l'indépendance

LES MAMANS DE L’INDÉPENDANCE
un film de Diabou Bessane

Sénégal - 2014 - 54 min

documentaire

SYNOPSIS

Le fruit du travail effectué après un peu plus de cinq ans est la preuve tangible que les femmes ont joué un rôle de premier plan dans l'histoire immédiate et lointaine du Sénégal. Et plus particulièrement à l'émergence et à l'enracinement des valeurs démocratiques et de patriotisme.

Diabou Bessane

Diabou Bessane est une jeune journaliste sénégalaise qui vient de signer son premier film documentaire après 11 ans dans la presse écrite et la télévision. Journaliste pour 2STV, Africable, Guinguibali, TV5... elle a longtemps travaillé dans l'audiovisuel à travers la production de films institutionnels et d'émissions télévisées. Très sensible aux questions touchant les femmes, celle que la presse sénégalaise a surnommé "la fille des mamans de l'indépendance" vient à travers ce film réhabiliter les pionnières sénégalaises.

 

Malouma, diva des sables

Mauritanie - 2005 - 53 min

documentaire

SYNOPSIS

La chanteuse mauritanienne Malouma Mint Meidah est l'héritière d'une dynastie de griots. Rompant avec la tradition, Malouma prend position, à travers ses chansons, en faveur de l'éducation et des femmes. Positions qui lui vaudront d'être interdite dans son pays. Après avoir chanté sur les grandes scènes internationales, Malouma effectue, pour la première fois depuis dix ans, une tournée de concerts en Mauritanie. L'occasion pour nous de découvrir la personnalité de cette chanteuse de talent, sa musique, ses combats et son pays.

Cheikh N'Diaye

Cheikh N’diaye est un réalisateur de documentaires franco-mauritanien né en 1971.

Après des études à l'École Pratique des Hautes Études et à l'Institut International de l'image et du Son où il s'ouvre à la réalisation et à la technique audiovisuelle, Cheikh N’diaye réalise dès 1999 son premier film documentaire Najib Soudani, Artisan et Maître Gnawi.

Cette première expérience donnera suite à trois documentaires Malouma, Diva des sables, L'ombre des marabouts et Nègre blanc.

 

pour une école inclusive

France & Maroc & Tunisie & Algérie - 2019 - 50 min

documentaire

SYNOPSIS

Au Maghreb, les actions et les engagements pour une école inclusive, qui respecte le droit à l’éducation et à la scolarité pour tous les enfants, se développent et essaiment. Grâce à l’effort concerté des parents, des écoles, des professionnels de l’enfance, l’accès à l’école pour les enfants en situation de handicap s’améliore, la prise en charge pédagogique par des programmes éducatifs individualisés se renforce, les mentalités évoluent.

Marina Galimberti

Marina Galimberti, italienne, vit et travaille à Paris comme réalisatrice audiovisuelle et auteure multimédia. Elle a co-fondé Rapsode Production, une structure de production associative et indépendante, travaille en free-lance pour la télévision, le cinéma, des institutions et organismes culturels Européens, et réalise des films documentaires ainsi que des installations multimédias sur des sujets de société.

Elle est responsable du département de Formation à l'Image du CRL10/Mairie de Paris, chargée de cours dans des écoles et masters universitaires de cinéma en France, et coordonne le programme européen R.E.E.V (Rencontres et Échanges d'Expériences par la Vidéo) un réseau international de mutualisation de savoirs autour du développement durable par l’image, soutenu par l’UE.

 

résolution

France & Côte d'Ivoire - 2019 - 1h45

documentaire

SYNOPSIS

Yenan, femme d'une trentaine d'années, paraît, aux yeux de la société, vivre un mariage heureux aux côtés de son époux, Marc Kassy, la quarantaine et procureur. Ils font partie de la bonne société, sont beaux et brillants. Yenan dirige d'une main de fer une usine de cacao. Elle est la mère d'un fils de 16 ans, Kevin. Tout pourrait aller pour le mieux, si Yenan n'était pas victime des crises de violence de son mari.

Boris Oué

Jean Boris Oué est un jeune cinéaste ivoirien qui, après avoir obtenu son BTS, a rejoint l'ESAV Marrakech au Maroc. Au cours de ses études cinématographiques, il réalise, en 2013, un docu-fiction qui sera sélectionné par le TAFF Maroc. De 2014 à aujourd'hui, il a participé à plusieurs tournages en Afrique de l’Ouest à différents postes liés au département de l’Image et il écrit aussi plusieurs scénarios. Fin 2016, il réalise le film Z-LAN qui a reçu le prix de la meilleure photo au Bénin. Le film a également été sélectionné dans plusieurs festivals et diffusé sur deux chaînes télévisées. En 2018, il co-réalise Kamissa et en 2019 il co-réalise Résolution deux fois primés au Fespaco 2019.

Marcel Sangne

Diplômé de l’école supérieure des arts visuels de Marrakech en 2013, Marcel Sangne est un jeune cinéaste de la trentaine, originaire de la Côte d’Ivoire. Enfant il rêvait de cinéma, ce qui l’a conduit à l’ESAV Marrakech e 2010. Conscient de l’émergence de l’industrie cinématographique en Afrique de l’Ouest, il décide de rentrer en Côte d’Ivoire où il continue son expérience avec des productions locales telles que la série Télévisée en coproduction avec TV5, Blog, ou des longs métrages tels qu’Interprète 2, avant de se lancer à la réalisation de son premier long métrage Résolution avec Boris Oué en co-réalisation. Ce premier long métrage leur a valut deux prix spéciaux au cinquantenaire du FESPACO, le prix Felix Houphouët-Boigny du conseil de l’entente et le prix CEDEAO de l’intégration.

 

supa modo

Kenya - 2019 - 1h14

fiction

SYNOPSIS

Jo, 9 ans, rêve d’être une super-héroïne. Son plus grand souhait serait de tourner un film d’action dans lequel elle jouerait le rôle principal. Dans son imagination, elle oublie qu’elle souffre d’une maladie incurable. Sa grande sœur l’encourage à croire en ses pouvoirs magiques et convainc tout le village de réaliser le rêve de la fillette.

Likarion Wainaina

Le cinéaste kényan Likarion Wainaina est né en 1987 à Moscou. Il vit à Nairobi et travaille comme réalisateur et caméraman. En tant que caméraman il a réalisé des documentaires et des publicités et a signé comme réalisateur divers formats télévisuels et tourné plusieurs courts métrages. Between the Lines, l'un de ses premiers, a été nommé au Africa Magic Viewers Choice Awards en 2015. Son court métrage Bait a été présenté au Festival de Cannes en 2016.

 

Un jour pour les femmes

Egypte - 2017 - 1h50

fiction

SYNOPSIS

Dans un quartier pauvre d’Egypte, la nouvelle de l’ouverture de la piscine pour une journée réservée aux femmes fait sensation. Au fur et à mesure que les femmes affluent autour du bassin, une série événements viendront à jamais affecter leur perception d’elles-mêmes et leur regard sur le monde.

Kamla Abou Zekri

Formée à l’Institut Supérieur du Cinéma du Caire, Kamla Abou Zekri a débuté comme assistante réalisatrice avant de signer ses propres courts-métrages et films documentaires. Elle tourne son premier long métrage de fiction en 2002, Sara oula naceb, puis Un-zéro en 2009 et co-réalise le film 18 jours avec Yousry Nasrallah, Marwan Amhed, Mariam Abou Ouf, Mohamed Aly, Chérif Al-Bendari, Khaled Marei, Ahmad Abdalla, Ahmad Alaa, sur la révolte qui a soulevé le pays du 25 Janvier au 11 février 2011.