© 2023 by The Big Summer Flea Market. Proudly created with Wix.com

longs-métrages en compétition

Cliquer sur une image pour obtenir plus d'informations sur le film

 

ADAM

Maroc & France & Belgique - 2020 - 1h38

fiction

SYNOPSIS

Dans la Médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d'une fillette de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries marocaines. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d'imaginer que sa vie changera à jamais. Une rencontre fortuite du destin, deux femmes en fuite, et un chemin vers l'essentiel.

Maryam Touzani

Maryam Touzani est née en 1980 à Tanger où elle passe sa jeunesse. Elle est dans un premier temps journaliste, spécialisée dans le cinéma, après des études à Londres. Puis elle devient scénariste et réalisatrice de courts-métrages et de documentaires. En 2011, son court-métrage Quand ils dorment, est sa première réalisation cinématographique. En 2014, elle filme un documentaire, Sous Ma Vieille Peau / Much Loved, consacré à la prostitution au Maroc. Ce documentaire donne lieu au film Much Loved, sorti en 2015 et réalisé par Nabil Ayouch, pour lequel Touzani participe au scénario.

En 2019, elle réalise son premier long-métrage Adam. Ce dernier est sélectionné pour le festival de Cannes, dans la section Un certain regard, en compétition pour la Queer Palm, et au 12e festival du film francophone d'Angoulême.

 

Baamum nafi

Sénégal - 2019 - 1h47

fiction

SYNOPSIS

Un combat entre un Imam et son frère puissant sur le mariage de leurs enfants. Au cœur du problème : comment une petite communauté glisse doucement vers l’extrémisme religieux.

Mamadou Dia

Mamadou Dia est un réalisateur et directeur de la photographie Sénégalais. Il a reçu son master en écriture et réalisation de la New York University Tisch School of the Arts de New York. Son dernier court métrage Samedi Cinema a représenté le Sénégal aux Trophées Francophones 2017. Ce film a fait sa première au festival International du film de Venise et au Festival International du Film de Toronto.

Son premier long métrage Baamum Nafi a fait sa première mondiale au festival de Locarno où il a remporté deux léopards d'or.

 

CAMILLE

France & République Centrafricaine - 2019 - 1h30

fiction

SYNOPSIS

Jeune photojournaliste éprise d'idéal, Camille part en Centrafrique couvrir la guerre civile qui se prépare. Très vite, elle se passionne pour ce pays et sa jeunesse emportée par la tourmente. Désormais, son destin se jouera là-bas.

Inspiré d'une histoire vraie.

Boris Lojkine

Normalien, agrégé de philosophie, auteur d’une thèse sur « Crise et Histoire », Boris Lojkine décide, à l’issue de sa thèse, de quitter l’université. Il referme les livres et part au Vietnam où il avait vécu précédemment et dont il a appris la langue, pour y vivre l’aventure. Il y réalise deux films documentaires, Ceux qui restent (2001) et Les Âmes errantes (2005), deux films qui racontent, côté vietnamien, le deuil impossible des hommes et des femmes dont la vie a été traversée par la guerre. Avec Hope (2014), sa première fiction, il change de continent pour se plonger dans l’Afrique des migrants. Le film est présenté à la Semaine de la Critique à Cannes et reçoit des dizaines de prix dans les festivals internationaux (notamment 2 Valois au festival d’Angoulême). Camille est son deuxième long-métrage de fiction.

 

DHALINYARO

Djibouti - 2019 - 1h30

fiction

SYNOPSIS

Trois visages de jeunes femmes : Asma, Hibo et Deka. Toutes trois fréquentent le même lycée, à Djibouti. Asma vient d’une famille pauvre mais sa mère rêve pour elle d’une carrière de médecin. Hibo est d’une famille aisée et habite dans les beaux quartiers. Deka est issue de la classe moyenne. Sa mère, divorcée, élève seule ses quatre enfants. Pour Deka, l’école passe au second plan. Elle fréquente un homme plus âgé qu’elle, Youssouf. Asma, Deka et Hibo adorent leur professeur de philosophie, Zahra qui donne l’impression d’une totale liberté de vie et de pensée. Certaines élèves sont habillées en hijab, d’autres en jean moulant ou en boubou traditionnel. La cour de récréation bourdonne de conversations en arabe, en somali, en afar, et en français…

Lula Ali Ismaël

Née en 1978, Lula Ali Ismail est une actrice, scénariste et réalisatrice djiboutienne qui vit et travaille au Canada. En 2012, elle réalise son premier court métrage Laan (Amis) qui est aussi le premier film réalisé par une djiboutienne. En 2014, elle tourne son premier long métrage Dhalinyaro (Jeunesse) dont la première internationale est présentée à Djibouti.

 

Fiifiiré en pays cuballo

Sénégal - 2018 - 1h21

documentaire

SYNOPSIS

J’appartiens à un peuple de pêcheurs traditionnels de la vallée du fleuve Sénégal. Depuis toujours, les miens ont chassé les crocodiles et les hippopotames du fleuve en usant de formules mystiques. Aujourd’hui, avec les changements qui affectent le fleuve, les crocodiles ont disparu ; les miens ne sont que des pêcheurs et il n’y a plus beaucoup de poissons. Sur les ruines de ces croyances mystiques et des exploits guerriers de nos ancêtres, portés encore par le chant du Pékaan, la vie des habitants de mon quartier s’enlise dans la pauvreté. Un espoir subsiste porté par le geste épique des femmes qui pourraient réensemencer le fleuve.

Mame Woury Thioubou

Mame Woury Thioubou est journaliste de formation. En 2009, elle intègre le Master de Réalisation Documentaire de Création de l’Université Gaston Berger de Saint Louis. Le film d’école qu’elle réalise en 2009, Face à face, remporte l’Ebène du Meilleur documentaire au Festival du Film de quartier. En 2011, elle réalise Une journée avec Ngoné dans le cadre d’une série en collaboration avec Arte. En 2016, elle réalise son premier moyen métrage Agora Braille qui traite de la scolarité des enfants aveugles au Sénégal à travers le combat d’une femme emblématique, Aïssata Pouye. Fiifiiré en Pays Cuballo est son premier long métrage.

 

In search...

Allemagne - 2018 - 90 min

documentaire

SYNOPSIS

Un voyage vers la féminité...

Ayant grandit dans un village au Kenya, Beryl pensait que toutes les femmes du monde entier devaient être "excisées" en vivant à un jeune âge, une Mutilation Génitale Féminine.

Dans son documentaire dirigé par l'auteur (elle-même) In Search..., elle explore le dilemme émotionnel en parlant avec des femmes ayant vécu des expériences similaires aux siennes. Beryl essaie de découvrir, pour elle-même, si elle devrait subir l'opération de réparation, une seconde fois un voyage dans l'inconnu. 

Beryl Magoko

Beryl Magoko ets une réalisatrice Kenyanne. Son premier film The Cut (La Coupure) a reçu plusieurs prix internationaux.

Après ses études en Ouganda, elle déménage en Allemagne pour améliorer ses compétences cinématographiques à KHM à Cologne.

Elle finalise son film de fin d'études In Search... qui fait sa première à Liepzig et gagne le Prix du Public Leipziger Ring et le Prix du Meilleur Documentaire Etudiant au Festival International de Films Documentaires d'Amsterdam.

 

Khartoum offsiDe

Soudan - 2019 - 1h15

documentaire

SYNOPSIS

Venant des banlieues de Khartoum sous un régime politique Islamique et un gouvernement militaire, la vie peut être difficile à vivre et les rêves un peu au-dessus de nos moyens. 

Devrions-nous abandonner ? Est-il possible pour des jeunes femmes au Soudan de faire face à l'oppression grâce au football ? 

Marwa Zein

Marwa Zein est une réalisatrice-productrice soudanaise et égyptienne primée pour ses courts métrages de fiction acclamés Un jeu et Une semaine, deux jours.
Khartoum Offside, son premier long métrage documentaire, est un film primé au FCAT 2019. Le film a été présenté avec succès en première mondiale au Berlinale Forum 2019 et depuis lors, le film est officiellement sélectionné en compétition dans les prestigieux festivals internationaux tels que :
Visions du réel, Hot Docs, CPH DOX et Sheffield 2019.

CPH DOX l'a invitée à faire partie du jury NETX: WAVE 2019.

Marwa a fondé ORE Productions basé à Khartoum, au Soudan.

 

L'après coup, la voix des maliennes

Mali & Québec - 2019 - 1h39

documentaire

SYNOPSIS

Suite au coup d’état du 22 mars 2012 au Mali, le Nord du pays bascule sous le contrôle des factions rebelles islamistes qui, jusqu’à aujourd’hui, continuent à menacer la stabilité du pays entier. Les Maliennes de diverses régions, professions, groupes ethniques et couches sociales élèvent leurs voix pour s’exprimer sur les circonstances, la perspective et le rôle des femmes dans la recherche de solutions à cette crise politico-militaire qui secoue leur pays. 

Leur lutte est également celle pour la réconciliation nationale et l’avancement de leurs droits, menacés par une islamisation en douce de la société laïque.

Fatoumata Coulibaly

Fatoumata Coulibaly est une actrice et réalisatrice malienne, notamment connue pour son rôle dans Mooladé d’Ousmane Sembène, prix Un Certain Regard au Festival de Cannes 2004.

Également journaliste et militante des droits des femmes, en particulier contre les mutilations génitales féminines, elle est aujourd’hui employée permanente de l’Office nationale de radio-télévision du Mali.

Erica Pomerance

Erica Pomerance est une réalisatrice, scénariste et productrice Québécoise avec plus d’une cinquantaine de productions documentaires et fictions à son actif. Elle est également auteure-compositeure-interprète et comédienne. Elle est la fondatrice d’Initiative Taling Dialo, une structure qui organise des stages d’initiation à la vidéo destinés aux jeunes de l’Afrique francophone et des communautés culturelles du Québec.

 

LE mariage de verida

Mauritanie & Italie - 2019 - 94 min

fiction

SYNOPSIS

Verida est une jeune femme mauritanienne. Elle partage sa vie entre son travail d'esthéticienne dans un salon de beauté et les sorties avec ses amies. Un matin, sa mère lui annonce qu'elle lui a trouvé un mari. Commence alors la tradition du gavage, on lui demande de prendre du poids pour plaire à son futur mari.

Alors que le mariage approche, Verida a de plus en plus de mal à supporter cette nourriture en abondance, le changement de son corps et l’idée de se marier avec un homme qu'elle n’a pas choisi.  

Michela Occhipinti

Michela Occhipinti est née à Rome en 1968. Elle a commencé à travailler dans le documentaire et la publicité en tant qu’assistante de production à Londres. En 2003, elle a voyagé durant une année à travers l’Amérique du Sud pour produire et filmer le documentaire Viva la Pepa! (Give Us Back the Constitution), qui traite de la crise sociale en Argentine. De 2005 à 2007, elle a réalisé plusieurs reportages sur l’immigration. En 2010, elle a produit et réalisé Letters from the Desert (Eulogy to Slowness), son premier long-métrage documentaire, qui a été sélectionné dans plus de 80 festivals dans le monde entier et s’est imposé comme l’un des documentaires les plus récompensés de l’année. Le mariage de Verida est son premier long-métrage de fiction, tourné en 2018 en Mauritanie.

 

Les charbonnières de tana

LES CHARBONNIERES DE TANA
un film d'Ahmed Jemai

France & Madagascar - 2018 - 59 min

documentaire

SYNOPSIS

Une communauté de femmes charbonnières a élu domicile sur un trottoir de Tananarive. Accusées de salir la capitale, victimes de discriminations et menacées en permanence d’expulsion, elles lutent sans relâche pour vivre dignement. Malgré ces conditions, elles seules parviennent à fournir le charbon nécessaire à la vie quotidienne des Malgaches. 

Ahmed Jemai

D'origine tunisienne, Ahmed Jemaï a étudié le cinéma à l'Université Lumière Lyon II. Il réalise par la suite plusieurs courts et longs métrage documentaires ainsi qu'un long métrage de fiction. Ces films sont sélectionnés dans différents festivals internationaux et diffusés sur plusieurs chaînes. En 1988, son film A chaque jour suffit sa peine, remporte le prix du court-métrage au Festival International d'Aurillac, Cinéma, Télévision et Monde rural. Ses films traitent avant tout de la place des femmes et des hommes dans le monde. En parallèle il exerce la profession de journaliste-reporter en France. 

 

l'islam de mon enfance

Canada - 2019 - 1h27

documentaire

SYNOPSIS

L’Islam de mon enfance » est une sorte de road-movie qui décrypte l’impact dévastateur de l’islam politique sur la culture et les traditions religieuses en Algérie. Le pays qui a connu le pire du terrorisme islamiste avec sa « décennie noire » et ses 200 000 victimes nous bouleverse par les témoignages de citoyens. Ils racontent les drames vécus, leurs résistances et leurs questionnements du sens profond de leur foi face aux diktats étouffants et aux dérives meurtrières de l’intégrisme et de la dictature en place. Ces gens ont pavé le chemin de la nouvelle révolution algérienne d’aujourd’hui !

Nadia Zouaoui

Née en Algérie, Nadia Zouaoui vit au Québec depuis 1988 où elle a fait des études en littérature et en communication à l’Université de Montréal et de McGill. Elle a travaillé pour Radio Canada français et anglais et a fait du documentaire pour l’ONF, radio Canada  et pour la Chaine Documentaire d’Aljazeera

Son premier film d’auteur, Le Voyage de Nadia, lève le voile sur la souffrance des femmes dans sa société patriarcale qui l’a vue grandir en Algérie.  Le film a raflé plusieurs prix dont le Gémeau de la meilleure écriture documentaire au Québec et un prix aux RIDM.

Peur, colère et Politique, son film sur la montée de l’islamophobie politique aux États Unis a aussi raflé plusieurs prix dont la Meilleur Production Canadienne Indépendante et une Mention Spéciale du Jury des Droits de la Personne au Festival Vues d’Afrique.

 

papicha

Algérie - 2019 - 1h45

fiction

SYNOPSIS

Algérie, années 90.

Nedjma, 18 ans, étudiante logée à la Cité Universitaire d’Alger, rêve de devenir styliste.

À la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la Cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux « papichas », jeunes filles algéroises.

La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide d’organiser un défilé de mode envers et contre tout.

Mounia Meddour

Née en 1978, Mounia Meddour se forme au journalisme et au cinéma en France. Entre 2004 et 2011 elle réalise plusieurs documentaires dont Cinéma algérien, un nouveau souffle (2011) sur la nouvelle génération de cinéastes algériens qui émerge, malgré l’absence de financement. En 2019, son premier long métrage de fiction Papicha est présenté au Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard.